Accueil > Association > Structure > Ethique

Ethique

Version imprimable de cet article Version imprimable

La philosophie "holistique"

"Holisme"

Le holisme est un système de pensée pour lequel les caractéristiques d’un être ou d’ensemble ne peuvent être connues que lorsqu’on le considère et l’appréhende dans son ensemble, dans sa totalité.

Ce nom a été choisi dans la continuité de l’évolution de la santé : la santé ne se résume plus à l’absence de maladie mais correspond à un état complet de bien-être physique, mental et social (OMS, 1948). Cela signifie qu’outre la dimension somatique, les aspects culturels, économiques, sociaux interfèrent sur la santé de l’individu et sur ses prises de risques (Charte d’Ottawa, 1986). [1]

Une approche holistique cherche à réfléchir de façon globale, à prendre en compte l’individu dans ses interactions sociales et environnementales et dans son rapport avec le sujet abordé dans l’action de prévention.

Philosophie

Nous fondons notre action sur une vision humaniste et républicaine de la santé, que nous déclinons en six points fondamentaux :

  • Le droit à la santé pour tous (du soin à la prévention)
  • Le respect de la liberté individuelle
  • L’épanouissement des personnes
  • Le respect de l’autre
  • La lutte contre toute forme d’exclusion
  • L’acceptation de la loi, socle collectif de notre liberté individuelle.

L’association Holisme n’appartient à aucune organisation politique, religieuse ou philosophique.

Éthique d’action
- Transmettre et expliquer toutes les informations nécessaires à la prévention des risques.
- Répondre à toutes les questions posées.
- S’interdire tout jugement de valeurs sur le discours de l’autre.
- Ne pas promouvoir ou condamner des pratiques ou des choix de vie tant qu’ils demeurent dans le cadre défini par la loi de la République.
- La connaissance des éléments de vie privée des personnes ne peut se faire que de par leur propre initiative.
- Les paroles du public si elles comportent des propos racistes discriminatoires, sexistes, violents, ne sont pas condamnées mais travaillées afin de faire évoluer les représentations sociales. Ce travail nécessite entre autre de rappeler et d’expliquer le sens de la loi et les valeurs humanistes.
- Les propos tenus par les personnes restent de leur propriété, et nous n’avons pas le droit de transmettre des informations sur leurs vies privées de façon nominative, à quelque personne ou instance que ce soit, à l’exception de la situation de mineur en danger telle que définie par la loi.

Afin que cette éthique soit toujours active, nous sommes engagés dans un processus
de réflexivité sur nos pratiques, par l’analyse de nos valeurs personnelles, de nos ressentis, de nos jugements. Ce travail permet une vigilance de l’être d’émotion que nous sommes afin de préserver une attitude de prévention adaptée.


[1" L’intérêt pour autrui, l’approche holistique et l’écologie sont des éléments indispensables à la conceptualisation et à l’élaboration des stratégies de promotion de la santé. "Première Conférence internationale pour la promotion de la santé (1986) Charte Ottawa , Ottawa.